Rechercher
  • viviane944

Vous avez dit dépassement ?


Nous pouvons vivre des moments paradisiaques qui nous font éprouver plénitude, unité, amour. Mais aussi des moments d'enfer. Nous subissons alors manque, frustration, souffrance, injustice, conflit et un cortège d’émotions négatives. Entre nous et le monde, nous et l’autre, c’est la division, l’opposition. Je rappelle qu’étymologiquement la racine du mot diable signifie celui qui divise. Dès lors, notre vie se fractionne en deux : Le bourreau et la victime, Moi et une partie de moi… Ce conflit épuise et frustre. Il peut conduire au pire en devenant assujetti et addict à la haine, la jalousie, la peur, l’impuissance…  Ce faisant nous donnons pouvoir à l'autre et à l’environnement de nous affecter au point d’en être obsédé. Nous nous investissons tellement dans ce conflit qui nous déporte vers l’ennemi, que nous nous éloignons de nous-mêmes. Que nous restions victimes ou devenions bourreaux, de toute façon c’est le conflit de pouvoir qui gagne. Or, au plus profond de notre âme, nous n’aimons pas cela. Nous recherchons le bonheur, l’unité, la paix, le lien harmonieux, la santé, le sens. Nous traversons donc plusieurs moments de purgatoire. Le purgatoire, purge. Afin de dépasser ces moments infernaux pour vivre plus de moments de paradis qui respectent nos vraies valeurs. Tout cela se passe sur terre dans notre quotidien. La maladie dans la mesure où elle affecte notre corps et notre esprit peut devenir l'occasion d'une purge. Quel que soit le sens, la cause, les pourquoi et les comment de sa présence, elle nous confronte à un dépassement. Qu’il soit petit ou grand, qu’il aboutisse à la guérison ou pas, ce dépassement témoigne de notre humanité et de notre part héroïque. En cela, il est immensément émouvant et toujours grandiose. En cela, même une épreuve peut nous apporter un plus de vie ou de conscience.


© Viviane Cangeloni, septembre 2018

Vous souhaitez laisser un commentaire ? Consultez la rubrique Membre. Bienvenu(e) sur ce Blog. Au plaisir de vous lire, de m’envoyer un mail si c’est plus simple pour vous : viviane@vivianecangeloni.eu

© 2023 par Publique.

Créé avec Wix.com